vendredi 10 avril 2020

Soif (Amélie Nothomb)

Editions Albin Michel
162 pages
17.90 euros


4ème de couverture

Pour éprouver la soif, il faut être vivant. 


Mon avis

Amélie Nothomb a un style d'écriture inimitable... Certains aiment, d'autres détestent, c'est comme cela! Personnellement, j'aime beaucoup son vocabulaire et sa manière d'écrire. Avec ce roman, elle ne change pas! On reconnaît sa plume sans hésitation et son humour caustique.

Elle s'attaque ici à un sujet épineux et nous emmène retrouver Jésus-Christ quelques heures avant sa crucifixion. Je vous avoue qu'avant d'ouvrir ce livre, j'étais réticente concernant le sujet abordé, d'autant plus que la 4ème de couverture était plus intrigante que révélatrice... mais finalement, j'en ressors conquise et nullement choquée! 

L'auteur nous propose de voyager à travers les pensées de Jésus-Christ tout le long de son procès jusqu'à son dernier souffle. On va vivre ses dernières heures à ses côtés. On va découvrir ses craintes et ses doutes. On sera au plus près d'un Christ incarné, profondément humain et qui finit par être résigné! 

Proche de l'essai, elle nous propose une réflexion profonde à travers son roman. Réflexion à laquelle Amélie tenait tant: "mais pourquoi Jésus a-t-il laissé faire cela?" Elle nous laisse mener notre petit bout de chemin sans trop creuser. C'est peut-être cela le reproche de ce livre... certaines réflexions philosophiques auraient peut-être pu être plus poussées.

Je ne peux que vous conseiller de vous faire votre propre avis sur ce roman aussi gonflé que risqué où la cruauté de l'homme est mise en avant. Un pari osé mais qui pour moi est réussi. Quoi qu'il en soit, qu'on aime ou qu'on aime pas, ce livre ne laissera personne indifférent.

"Ce qui empêche de pardonner, c'est la réflexion"...
"La mal trouve toujours son origine dans l'esprit."
"On a raison de dire que le diable est dans les détails." 


Ma note

18/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire