jeudi 7 juin 2018

Madame Pylinska et le secret de Chopin (Eric-Emmanuel Schmitt)

Editions Albin Michel
126 pages
13.50 euros


4ème de couverture

- Madame Pylinska, quel est le secret de Chopin?
- Il y a des secrets qu'il ne faut pas percer mais fréquenter: leur compagnie vous rend meilleur.



Mon avis

Eric-Emmanuel Schmitt signe, ici, un roman autobiographique d'une grande qualité.
Auteur de renom, sa place est déjà faite dans le métier. Son livre est attendu avec une ferveur incroyable de la part de ses fans. Son plus gros succès reste pour moi "Oscar et la dame rose", un ouvrage rempli d'émotions. Après ce succès, il ne s'est jamais essoufflé et il a continué à séduire ces lecteurs par des ouvrages bien différents mais toujours avec la même plume incroyable, le même ton poétique. "Madame Pylinska et le secret de Chopin" ne déroge pas à la règle.

A travers ce livre, l'auteur nous fait découvrir une partie de sa vie d'une manière bien différente... il met en exergue nos 5 sens; aucun de ceux-ci ne sera épargné. Il va nous livrer des épisodes de son enfance où trône un piano si grand pour un si petit garçon. Un piano qu'il appréhende plus que tout. Pourtant, quand sa tante va s'y installer pour entamer un morceau de Chopin, c'est un tout petit garçon émerveillé que l'on découvre. A partir de ce jour, Eric-Emmanuel va tout faire pour essayer de jouer aussi bien qu'elle et ainsi découvrir ce fameux secret de Chopin.
A l'âge de 20 ans, il va faire la connaissance de Madame, une prof loufoque et hors du commun. Grâce à elle, il va faire un double apprentissage: celui de la musique mais aussi celui de la vie. Elle va lui apprendre à prendre le temps, à contempler. Rien ne sert de se mettre derrière un piano pour apprendre! C'est en cueillant des fleurs sans faire tomber les gouttes de rosées pour améliorer son doigté mais aussi en faisant l'amour pour se détendre qu'il apprendra petit à petit ce secret de Chopin.

On ne va pas se mentir, "Madame Pylinska et le secret de Chopin" est un roman que l'on dévore littéralement. Une fois ouvert, impossible de le fermer! L'auteur a ce pouvoir de nous faire passer du rire aux larmes! Tant d'émotions dans un si petit bouquin. 

Je ne peux que vous conseiller de découvrir rapidement ce conte initiatique manié avec beaucoup de délicatesse.


Ma note


    samedi 26 mai 2018

    Le vase rose (Eric Oliva)


    Editions Taurnada
    240 pages
    9.99 euros
    Sortie: 3 mai 2018


    4ème de couverture

    Et si votre pire cauchemar devenait réalité?
    Quand votre vie bascule, vous avez le choix: sombrer dans le chagrin ou tout faire pour vous relever.
    Frédéric Caussois a choisi.
    Pour lui, aucun compromis, il doit savoir, connaître la vérité.


    Mon avis

    Première lecture que j'effectue pour les éditions Taurnada et quelle lecture, mes amis! C'est une lectrice totalement conquise par ce thriller qui vous parle aujourd'hui.
    Cette chronique vous laissera probablement sur votre faim mais il m'est impossible de la développer complètement car, sans le vouloir, je vous en dirais trop. Je vais donc vous parler de ce livre sans trop de détails mais ne peux que vous conseiller de vous le procurer rapidement.

    A travers ce récit, l'auteur nous plonge au sein de la famille Caussois. Frédéric, le papa aime passer du temps avec son fils. Chaque instant est précieux... Cette famille le comprendra bien vite à ses dépens.
    Alors que Tao, le fils de la famille, développe une allergie et doit être soigné grâce à une banale injection, son destin va basculer en quelques secondes. La vie de cette famille ne sera plus jamais comme avant...

    On ne va pas se mentir, cette histoire m'a bouleversée. Je dirais même qu'elle est tout simplement horrible pour la maman que je suis. Je n'ose imaginer, ma vie, ce qu'elle deviendrait, dans une situation similaire. Je n'ose imaginer mes réactions et la haine que je pourrais avoir en moi dans ce moment-là. Le pire dans cette histoire, c'est que ce récit est terriblement réaliste. Les personnages pourraient être monsieur et madame tout le monde. Et cette histoire... Pourquoi ne pourrait-elle pas arriver?

    L'auteur a réussi, d'une main de maître, à m' hypnotiser... Une fois commencé, ce livre est impossible à fermer avant la fin.
    D'ailleurs, que dire de cette fin? Elle m'a totalement bluffée. Je m'attendais à tout sauf à cela. Une fin comme on aimerait en trouver plus souvent.

    Je ne connaissais pas du tout la plume d'Eric Oliva mais le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle m'a totalement séduite. Une plume simple, adroite et efficace. Pas besoin de fioritures, il va à l'essentiel et cela fait mouche! Son écriture fluide et rythmée m'a rendue addict.
    Il va de soi que je découvrirai, rapidement, avec plaisir d'autres titres de l'auteur.

    Je ne peux que vous conseiller ce livre percutant qui vous happe le coeur et qui vous dépeint l'histoire d'une explosion familiale atroce.


    Ma note

    18/20

    mercredi 16 mai 2018

    Frappe-toi le coeur (Amélie Nothomb)

    Editions Albin Michel
    180 pages
    16.90 euros


    4ème de couverture

    "Frappe-toi le coeur, c'est là qu'est le génie." (Alfred de Musset)


    Mon avis

    Impossible d'imaginer une rentrée littéraire sans Amélie Nothomb. D'habitude, je fonce à l'ouverture pour acheter et lire son nouveau bébé. Cette fois, j'ai pris mon temps... Il ne m'attirait pas, tout simplement. Amélie est une auteure particulière: on aime ou on aime pas! Alors qu'en ais-je pensé finalement?

    A travers ce court roman, Amélie Nothomb nous emmène dans la vie de Diane. Elle va nous permettre de la suivre dès sa plus jeune enfance, en passant par son adolescence mais aussi à travers l'adulte en devenir. Nous pourrons la suivre au quotidien dans ses activités, ses relations et son milieu professionnel. Nous la verrons évoluer avec le temps. Cette jeune femme a tout pour être heureuse; elle est belle et intelligente. Pourtant, sa vie est loin d'être simple... Elle se coupe en 4 pour les autres et s'oublie souvent. N'est-ce pas sa manière d'écarter ce qu'elle a vécu étant enfant?

    Dès les premières lignes, on retrouve le style propre de l'auteure: acide et caustique. Elle a ce don de nous hypnotiser. Impossible, ensuite, de quitter ce livre avant de l'avoir terminé. Elle nous donne cet envie de toujours en savoir plus. Elle amorce la réflexion sans aucune obligation... elle nous laisse gamberger, interpréter, imaginer.
    Cette fois, c'est dans un milieu familial cruel qu'elle nous projette. Un milieu où l'amour n'est pas présent et quand il l'est, il commet de gros dégâts. L'auteure nous fait réfléchir sur l'importance de l'amour et surtout, l'influence de celui-ci sur notre vie.
    Comment se construire à travers les épreuves? Le débat est lancé!

    Fidèle à elle-même, Amélie Nothomb nous propose des chapitres courts et des phrases simples. Habituée à son vocabulaire relevé, elle m'a surprise en simplifiant, cette fois, celui-ci.

    Je ne peux que vous conseiller cette lecture agréable, subtile et poignante où de nombreuses d'entre vous pourraient se reconnaître.


    Ma note

    16/20

      mercredi 2 mai 2018

      Coco (Disney Pixar)

      Merci à Audiolib
      Durée: 1h
      10 euros


      Présentation de l'éditeur

      Depuis plusieurs générations, la musique est interdite dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.
      Miguel est bien décidé à prouver son talent mais il se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré: le monde des ancêtres! Là, il se lie d'amitié avec Hector, avec qui il va accomplir un voyage extraordinaire qui lui révélera la véritable histoire de sa famille...


      Mon avis

      A travers ce livre audio, nous allons partir à la rencontre de Miguel, un jeune garçon qui aime la musique. Malheureusement, cette dernière est bannie au sein de sa famille; il rêverait pourtant de pouvoir marcher sur les pas de son idole "Ernesto". Prêt à tout pour y arriver, il va se retrouver plongé, bien malgré lui, dans un endroit inimaginable... le monde des ancêtres. Il ne peut rester là et doit coûte que coûte trouver le moyen de s'en sortir. Il fera de nombreuses rencontres et ces dernières lui permettront de remonter dans l'histoire de sa famille qui contient de nombreux mystères...

      "COCO", qui ne connaît pas "COCO", le dernier dessin animé de Disney-Pixar? A sa sortie, mes enfants ont eu la chance de le découvrir... Une découverte qu'ils ont fait sans moi mais qui m'a été racontée en long, en large et en travers. Ils sont ressortis tout émerveillés et mon mari plus ému que jamais. J'avoue ne pas encore avoir pris le temps de le regarder donc, à défaut, j'ai décidé d'écouter cette histoire. Une première approche sympathique en somme...
      C'est avec les enfants que j'ai partagé cette écoute et très rapidement, par leurs commentaires, j'ai pu tiré la conclusion qui s'impose... cet audio-livre est fidèle au dessin animé. En effet, mes petites arsouilles me racontaient la suite de l'histoire avant même que je puisse l'écouter.

      Je suis adepte des adaptations de romans en audio car je trouve que pour les plus faibles lecteurs, c'est une bonne approche qui parfois peuvent les réconcilier plus facilement avec la lecture. Avec ce dessin animé, je suis un peu plus perplexe... Si comme moi, vous ne l'avez pas vu alors vous passerez un bon moment. J'ai été émerveillée par les petits airs de musique qui encadrait cette histoire et notre lecteur "Damien Ferrette" par sa voix amusante, nous emporte avec lui.
      Si par contre, vous l'avez déjà vu, j'ai un peu peur que vous puissiez vous ennuyer avec ce livre audio. Mes enfants, très jeunes, l'ont apprécié malgré tout. Le fait qu'il ne dure qu'une heure joue en sa faveur. Il faudrait tester avec des enfants plus âgés, voir leurs réactions pour pouvoir en tirer des conclusions. N'apprécieraient-ils pas plus les dessins animés avec leurs couleurs et l'ambiance typique que les adaptions en audio? A voir.

      Malgré tout cela, je ne peux que vous conseiller de découvrir ce livre audio qui je n'en doute pas, vous fera passer un agréablement moment.


      Juste pour le plaisir...



      Ma note

      15/20

      mardi 1 mai 2018

      Le monde selon Frrrintek (Agnès Desarthe)

      Editions Gallimard Jeunesse
      80 pages
      6.90 euros
      Dès 8 ans


      4ème de couverture

      Frrrintek, mon grand frère, il sait tout. Par exemple, il est peut-être un des seuls êtres vivants sur Terre à connaître le lien secret qui existe entre les pyramides d'Egypte et le camembert. Il sait aussi qui habite sur la planète Mars et tout un tas de choses mystérieuses du même genre.


      Mon avis

      La littérature jeunesse occupe vraiment une place importante dans notre foyer. Elle nous permet de partager des moments avec nos enfants et nous ne pouvons qu'encourager notre plus grand à prendre un livre quand il le souhaite, maintenant qu'il apprend à lire.

      La découverte de Frrrintek fut un véritable délice pour de nombreuses raisons.. A travers ce livre, l'auteur nous fait découvrir la vie de Jasper, 9 ans, et de son frère, Orlando, âgé de 6 ans. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette relation fraternelle est juste incroyable. Elle met en avant une grande complicité entre eux, complicité que j'essaie de nourrir chaque jour pour mes enfants et qui, j'espère, perdurera longtemps. Cette relation entre les deux frères m'a beaucoup fait penser à eux. Jasper est le héros de son petit frère. Il est le plus doué, celui qui sait tout mieux que personne et qui est très fort pour le rassurer face aux monstres logés sous son lit, en lui racontant des histoires plus farfelues les unes que les autres. Chaque soir, ce même rituel: une nouvelle histoire qui va permettre à Orlando de s'endormir paisiblement, mais surtout de découvrir le monde d'une nouvelle façon.
      Mais d'où vient le titre de ce livre? D'un jeu qui unit les deux frères et que les adultes ne pourraient pas comprendre...

      A la maison, ce fut un coup de cœur. Très rapidement, nous nous sommes attachés aux personnages. Que ce soit l'imagination de Jasper ou la naïveté d'Orlando, tout nous a conquis. Chaque histoire racontée par Jasper est plus touchante que la précédente. Il aborde le monde avec la tendresse d'un enfant. Un aspect qu'on oublie bien souvent.

      Quant aux illustrations, elles sont juste sublimes et collent parfaitement au texte. Elles sont pleines d'humour et nous avions hâte de tourner les pages afin de découvrir celle qui se cachait à la page suivante.

      Le summum fut l'épilogue de l'épilogue... mais je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir ce petit plus par vous-même.

      Alors n'hésitez pas et foncez l'acheter. Avec son vocabulaire accessible, ce livre arrivera à séduire les petits comme les plus grands.



      Ma note

      18/20

        vendredi 20 avril 2018

        La princesse Elodie De Zébrazur et Augustin le chien qui faisait n'importe quoi... (Pierre Thiry)

        Editions BoD
        65 pages
        8 euros


        4ème de couverture

        Elodie de Zébrazur est une princesse. Augustin est un chien. Elodie de Zébrazur aime beaucoup Augustin. Mais Augustin fait n'importe quoi, vraiment n'importe quoi. Et lorsqu'on fait n'importe quoi il arrive des tas d'ennuis. Que va-t-il se passer? 
        Tu le sauras peut-être en ouvrant ce livre. En écoutant la musique des phases, en écoutant le bruit des vagues, en écoutant le souffle du vent et le chant des coquillages tu découvriras une infinité de choses merveilleuses et inattendues...


        Mon avis

        Pierre Thiry a réussi à m'enchanter dès son premier récit. Ce qui me touche chez cet auteur, c'est la magie des mots. Il a une plume splendide. Pouvoir partager un nouveau moment en sa compagnie, à travers ce conte, m'enchanta immédiatement. De plus, pouvoir partager ce moment avec mes petits monstres fut encore plus fort. Mais qu'avons-nous pensé de ce récit?

        A travers ce conte, l'auteur nous plonge dans la vie d'Elodie. Elle vit dans un somptueux château et partage son quotidien avec Mme Brichard (la gouvernante) ainsi que son chien, Augustin. Elodie a tout pour être heureuse mais elle n'en peut plus. Elle est prise entre deux feux. Mme Brichard est une maniaque qui range le moindre élément mal placé et qui nettoie toutes les deux minutes. Face à elle, Augustin... qui ne passe son temps qu'à faire des bêtises. Deux caractères complètement opposés et Elodie au milieu qui a bien du mal à vivre sereinement dans cette ambiance.
        Mais que faire?

        L'auteur a fait le choix de s'adresser, ici, aux plus jeunes lecteurs. Chez nous, il a fait mouche ou presque. Notre petite princesse a adoré le côté "Girly" du livre et s'est très rapidement identifiée à Elodie en s'imaginant être une jolie princesse. Tandis que notre petit prince a beaucoup aimé ce chien rigolo mais une histoire de princesse, ce n'est décidément pas pour lui. Quoi qu'il en soit, ce livre plaira j'en suis certaine car ce récit est tout simplement mignon.
        Les illustrations sont à tomber et fonctionnent parfaitement bien avec ce récit. Parfois, elles peuvent alourdir celui-ci mais dans ce livre, il n'en est rien. De plus, elles sont un réel atout car certaines sont en couleurs mais d'autres en noirs et blancs, ce qui permet aux jeunes lecteurs de les colorier et de participer ainsi, à leur manière, à l'élaboration de ce livre.

        Quelques petits bémols tout de même... l'adulte que je suis n'a pas forcément apprécié les nombreuses répétitions qui ont alourdi quelque peu ma lecture bien que cela n'a pas dérangé les enfants. Ces derniers, en revanche, ont regretté les prénoms très longs et compliqués qui étaient d'ailleurs imprononçables pour eux.
        Un petit conseil donc: le lire à haute voix.

        Malgré cela, je ne peux que vous conseiller ce conte qui fait du bien par les temps qui courent et qui aborde les bases de la vie en société. Les jeunes apprendront ainsi ce qu'on peut faire et ne pas faire dans la vie de tous les jours. Un conte pour petits et grands à dévorer sans hésitation.


        Ma note

        15/20

        jeudi 19 avril 2018

        Frère des astres (Julien Delmaire)

        Editions Grasset
        235 pages
        19.05 euros


        4ème de couverture

        Benoît est un pèlerin de notre temps, un drôle de randonneur qui traverse la France, les yeux tournés vers les étoiles. Figure de clochard céleste, digne d'un roman de Kerouac, Benoît va à la rencontre de son destin avec douceur et naïveté.
        Librement inspiré de la vie de Saint Benoît Labre, le vagabond mystique du 18ème siècle, Frère des astres et un "road book", nourri de rencontres improbables, de paysages grandioses et de couleurs saturées. Frère des astres s'écoute comme une ballade folk de Johnny Cash. Profondément humain, ce roman chante la joie d'être au monde.


        Mon avis

        Il m'est difficile de vous parler de cette lecture aujourd'hui tant elle a été compliquée. J'ai commencé ce récit, me suis ennuyée, l'ai arrêté. Impossible de savoir ce que l'auteur souhaitait et où il voulait m'emmener. Et puis, un soupçon de remord, je décide de le reprendre à la première page. C'est lors de ce deuxième essai que la magie a opéré. Autant vous le dire tout de suite, ce n'est pas un coup de coeur. Ce n'est d'ailleurs pas du tout mon style de récit mais il méritait tout de même que je vous en parle. 

        A travers ce récit, l'auteur nous plonge dans la vie de Benoît. Dès son plus jeune âge, on peut remarquer que cet enfant n'est pas comme les autres. Il aime la solitude, a des réactions parfois insensée et est diagnostiqué rapidement autiste par les psychiatres qu'il rencontre.
        Il a de nombreux frères et soeurs mais la personne qu'il admire le plus est son père. Alors, à la mort de ce dernier, il décide de tout plaquer pour entamer un voyage spirituel à travers la France. Un long périple, de presque 15 ans, que nous pourrons suivre au fil des pages.

        La 4ème de couverture nous dépeint un "road book" inspiré de la vie de Saint Benoît de Labre. Je n'aurais pas cité ce terme pour évoquer ce livre car celui-ci  fausse la vision que peut avoir le lecteur de ce récit. De plus, ce n'est pas personnellement à ce personnage que ce livre m'a fait le plus penser mais plutôt à Saint François d'Assise. En effet, notre personnage principal est proche de la nature, des animaux, comme l'était Saint François. Il lègue sa vie au main de la nature, se laisse guider par le bruit du vent, par la chaleur du soleil, par les paroles de Jésus. Au fil de son parcours, il apprend à apprivoiser ce qu'il rencontre et ne fait plus qu'un avec la nature avec laquelle il se nourrit et se soigne tout en la respectant. 
        Chaque rencontre sera plus enrichissante que la précédente et apportera une nouvelle dimension à notre héros. Il encaissera les coups durs en toute simplicité sans jamais en vouloir à quelqu'un.
        Que dire de plus sur ce dernier? C'est un homme simple et profondément croyant. Chaque page nous montrera un peu plus sa foi. Il partagera souvent des passages de l’évangile de Luc mais sans jamais obliger qui que ce soit à l'écouter. Il n'a pas pour mission de convertir... Il respecte les croyances et les volontés de chacun.

        C'est peut-être l'écriture qui m'a le plus touché. Une écriture simple, douce et emplie de poésie. L'auteur nous dépeint des paysages magnifiques. Les phrases sont courtes, les chapitres également; ce qui facilite la lecture. De plus, chacun d'eux, porte le nom d'une étoile.

        Vous l'aurez compris, ce n'est pas un coup de coeur mais ce livre mérite d'être lu.  Il évoque la relation à l'autre et met en action tous vos sens. Alors si ce n'est pas forcément de l'action que vous cherchez et que vous n'avez pas peur de faire la rencontre de ce personnage décalé mais profondément bon, foncez et c'est un livre rempli d'espoir que vous découvrirez.


        Ma note

        13/20