mardi 7 juin 2022

Les Duracuire: Le pays des Géants-Nez (Arthur Ténor)

Editions Nathan 
32 pages
6.20 euros
A partir de 7 ans
 
 
4ème de couverture
 
Bibiscoto, Mèmpapeur et Kikwibi s'ennuient dans leur grotte préhistorique. Et s'ils trouvaient une Dent du courage, précieux sésame pour devenir chef du clan des Grogrogneux? Ni vu  ni connu, ils partent en quête de la fameuse canine. Mais la nature est pleine de menaces et de dangers pour des enfants de huit pommes, surtout si ceux-ci ont des cervelles d'asticot.


Mon avis

Ce livre n'est pas récent et sort quelque peu de mes habitudes de lecture. En effet, mon but est surtout de vous présenter des nouveautés littéraires. Alors pourquoi avoir lu celui-ci? Tout simplement parce que ma fille devait le lire pour l'école. Nous avons donc lu ce livre en parallèle pour pouvoir en discuter ensuite.

A travers ce livre, l'auteur nous plonge en plein coeur de la préhistoire. C'est durant cette période que nous ferons la connaissance de 3 jeunes enfants appartenant à la tribu des Grogrogneux. Un jour, alors qu'ils se détendent près de la rivière, ils voient sous leurs yeux le chef du clan en train de se noyer. Même si celui-ci s'en sort, il va perdre dans la bataille son bien le plus précieux: "la Dent du Courage". Cette canine de tigre à dents de sabre a ce pouvoir de donner du courage, comme son nom l'indique, et de la bravoure au chef du clan. Sans elle, que va-t-il devenir? Les trois enfants décident donc de partir à la recherche d'une nouvelle Dent du Courage afin d'espérer devenir chef du clan. Une décision dangereuse dont ils vont se rendre compte très rapidement...
 
Avec ce récit, l'auteur signe ici un petit roman jeunesse rempli d'humour et d'aventure. Dès les premières pages, les petits lecteurs sont happés par les noms rigolos des personnages mais aussi par les jeux de mots, les illustrations et l'aventure en elle-même qui s'annonce assez cocasse.  
Nos trois aventuriers ne peuvent que plaire aux jeunes lecteurs. En effet, ils sont authentiques, marrants et passent leur temps à se chamailler. On pourra d'ailleurs les retrouver dans d'autres aventures. Ce qui est un plus selon moi.

Ici, ce roman a plu à ma fille et j'avoue que je ne suis pas restée insensible non plus même si en 5 minutes, ce roman fut lu pour ma part. Je ne peux donc que vous conseiller de faire découvrir à vos jeunes lecteurs ce roman rigolo, aux chapitres courts mais surtout aux illustrations magnifiques. Croyez-moi... Après cette lecture, vous ne verrez plus jamais la préhistoire de la même façon.

J'attends vos retours avec impatience.


Ma note

16/20

jeudi 2 juin 2022

!!! CONCOURS !!! "Arsène et Marcelle me harcèlent."

 
Il y a quelques minutes je vous proposais de découvrir ce superbe album jeunesse traitant du sujet sensible qu'est le harcèlement scolaire.
 
Petit rappel:
"Voici Louise, Amin, Marcelle, Moussa, Clara, Théo, Arsène et Aylah. Au début, je les aimais bien, on se disait bonjour tous les matins.
Puis sans raison, je crois que de moi, ils en ont eu marre. Sans savoir pourquoi, ils m'ont fait vivre un vrai cauchemar."
 
Je vous propose à présent d'en gagner un exemplaire.
Comment faire pour participer?
  1. Répondre à cette question sous cet article: "Quel est le style de ce texte?" Vous trouverez la réponse ici: https://leslecturesdangeselphie.blogspot.com/2022/06/arsene-et-marcelle-diariata-ndiaye.html
  2. Sur ma chronique: https://leslecturesdangeselphie.blogspot.com/2022/06/arsene-et-marcelle-diariata-ndiaye.html, me dire pourquoi ce livre vous tente tant.
  3. Partager ce concours.

 

Tirage au sort le 9 juin!

Arsène et Marcelle me harcèlent (Diariata N'Diaye)

 Editions Gründ
36 pages
9.95 euros


4ème de couverture

"Voici Louise, Amin, Marcelle, Moussa, Clara, Théo, Arsène et Aylah. Au début, je les aimais bien, on se disait bonjour tous les matins.
Puis sans raison, je crois que de moi, ils en ont eu marre. Sans savoir pourquoi, ils m'ont fait vivre un vrai cauchemar."


Mon avis

Savez-vous que plus d'un enfant sur dix est victime de harcèlement chaque année? Sans compter ceux qu'on ne dénombre pas, que ni parents ni enseignants ne devinent. Cet album illustré aide à comprendre le mécanisme du harcèlement et peut ainsi libérer la parole des victimes.

L'autrice est une personne engagée dans cette lutte contre le harcèlement scolaire. A travers ce récit écrit sous la forme d'un Slam, elle va nous raconter l'histoire de Moa, un jeune garçon comme les autres, qui a des amis, qui est heureux d'aller à l'école mais qui, du jour au lendemain, va voir sa vie basculer quand 2 de ses camarades vont commencer à l'ennuyer, à se moquer. Moa va se faire harceler! Les autres voient mais se taisent et participent même parfois. Quant à Moa, il préfère se taire tant il a peur! Comment va-t-il se sortir de cette situation si personne ne l'aide?... Il faudra attendre le dénouement pour le savoir!

Avec ce récit, l'autrice va mettre en avant le mécanisme du harcèlement, ses conséquences et ses solutions. Elle fait passer plusieurs messages forts dont notamment le fait que la victime n'y est pour rien! La montée du harcèlement se fait petit à petit, souvent sournoise et très difficile à repérer. En effet, quelle est la frontière entre chamaillerie et harcèlement? Il est important d'utiliser ce mot correctement afin qu'il garde tout son sens!
Écrit
Savez-vous que plus d'un enfant sur dix est victime de harcèlement chaque année? Sans compter ceux qu'on ne dénombre pas, que ni parents ni enseignants ne devinent. Cet album illustré aide à comprendre le mécanisme du harcèlement et peut ainsi libérer la parole des victimes.

L'autrice est une personne engagée dans cette lutte contre le harcèlement scolaire. A travers ce récit écrit sous la forme d'un Slam, elle va nous raconter l'histoire de Moa, un jeune garçon comme les autres, qui a des amis, qui est heureux d'aller à l'école mais qui, du jour au lendemain, va voir sa vie basculer quand 2 de ses camarades vont commencer à l'ennuyer, à se moquer. Moa va se faire harceler! Les autres voient mais se taisent et participent même parfois. Quant à Moa, il préfère se taire tant il a peur! Comment va-t-il se sortir de cette situation si personne ne l'aide?... Il faudra attendre le dénouement pour le savoir!

Avec ce récit, l'autrice va mettre en avant le mécanisme du harcèlement, ses conséquences et ses solutions. Elle fait passer plusieurs messages forts dont notamment le fait que la victime n'y est pour rien! La montée du harcèlement se fait petit-à-petit, souvent sournoise et très difficile à repérer. En effet, quelle est la frontière entre chamaillerie et harcèlement? Il est important d'utiliser ce mot correctement afin qu'il garde tout son sens!
Ecrit à la première personne, ce texte est touchant et permet aux lecteurs de se mettre dans la peau du jeune Moa et de vivre son quotidien.

Cet album jeunesse est un véritable coup de coeur et devrait être mis dans les mains de tous les enfants que ce soit par la lecture ou via l'écoute car l'autrice nous met à disposition un QR code avec une version en musique de l'histoire interprétée par ses soins. L'autrice utilise des mots justes pour parler de ce sujet si sensible. Elle va même jusqu'à nous proposer un guide pédagogique, à la fin de l'album, à destination des enfants (victimes, témoins ou harceleurs), parents et enseignants qui donne des clés pour faire face à ce fléau.

Je ne peux donc que vous conseiller de le découvrir rapidement mais surtout de le faire découvrir. Quant à moi, j'attends vos avis avec impatience.
à la première personne, ce texte est touchant et permet aux lecteurs de se mettre dans la peau du jeune Moa et de vivre son quotidien.

Cet album jeunesse est un véritable coup de coeur et devrait être mis dans les mains de tous les enfants que ce soit par la lecture ou via l'écoute car l'autrice nous met à disposition un QR code avec une version en musique de l'histoire interprétée par ses soins. L'autrice utilise des mots justes pour parler de ce sujet si sensible. Elle va même jusqu'à nous proposer un guide pédagogique, à la fin de l'album, à destination des enfants (victimes, témoins ou harceleurs), parents et enseignants qui donne des clés pour faire face à ce fléau.

Je ne peux donc que vous conseiller de le découvrir rapidement mais surtout de le faire découvrir. Quant à moi, j'attends vos avis avec impatience.


Ma note









mercredi 1 juin 2022

Charles 1943 (Florence Medina)

Editions Poulpe Fictions
259 pages
11.95 euros

 
4ème de couverture
 
1943. Charles a 12 ans et vit avec sa famille au Jardin des Plantes de Paris, où travaille son père. Cela fait déjà trois ans que l'armée allemande occupe la ville, toujours prise dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, et à force de devoir côtoyer les Allemands, Charles a appris quelques-uns de leurs secrets... notamment ceux d'un habitué du Jardin, le colonel Kruger. Alors quand l'occasion se présente d'utiliser ce qu'il sait pour aider la Résistance, le garçon n'hésite pas ! Une mission à la fois, en secret et avec l'aide de la mystérieuse Solange, Charles participe à sa hauteur au destin de son pays...
 
 
Mon avis
 
A travers ce roman jeunesse, l'autrice aborde un thème puissant, celui de la résistance. Cette partie de l'histoire m'intéresse particulièrement et j'avoue que ce livre l'aborde incroyablement bien. Très rapidement, on peut se rendre compte que l'autrice s'est bien documentée sur le sujet.

Avec beaucoup d'audace et d'originalité, elle va nous faire découvrir ce thème à travers les yeux d'un enfant. C'est un parti-pris dangereux mais qui est une totale réussite dans ce cas-ci.
En effet, Charles est un jeune garçon qui vit à Paris sous l'occupation. Au départ, le narrateur va découvrir sa vie, son quotidien mais très rapidement, ce jeune garçon va prendre un rôle important, celui de résistant. Même si ce rôle, il en a rêvé, il va très vite se rendre compte que ce n'est pas aussi réjouissant et simple que prévu. Dorénavant, il vivra dans un stress permanent mais qui lui permettra de se sentir utile.
On ne peut que s'attacher à ce jeune garçon sympathique, maladroit et intrépide. 

J'ai beaucoup aimé ce roman jeunesse et je ne peux que vous conseiller de le faire découvrir aux jeunes qui vous entourent. Facile à lire, simple, il ne pourra que plaire. Il est rare de voir un roman jeunesse aussi bien écrit sur ce sujet. C'est pour moi une belle occasion de faire découvrir ou redécouvrir cette partie de l'histoire que nos jeunes ont tendance à oublier!


Ma note



mardi 31 mai 2022

Compter les couleurs (Agnès Ledig)

Editions j'ai lu
91 pages
6.20 euros
 
 
4ème de couverture
 
Deux voix, deux visages, deux récits. A travers la lumière de leurs journaux intimes, Edouard et Elise ses racontent et se répondent. Ils avaient le même âge quand ils se sont rencontrés, quand ils se sont aimés. Ils se retrouvent trente-trois ans plus tard.
 
Quel est cet amour si fort, si puissant qu'il peut renaître de la déchirure? 


Mon avis

Je suis tellement fatiguée actuellement que je n'arrive pas à me plonger dans un roman. Incroyable n'est-ce pas? Ne pouvant pas laisser le blog à l'abandon, je pris donc la décision de découvrir cette petite nouvelle. Ce ne fut pas forcément la meilleure des idées bien que ce ne fut pas désagréable pour autant... Je vous en laisse découvrir les raisons...

A travers cette nouvelle, nous allons retrouver les deux personnages du livre "Se le dire enfin" au temps de leur enfance.
Pour les fans de l'autrice, cette nouvelle amène un éclairage supplémentaire sur ces deux personnages notamment au niveau de leurs émotions. Elle va ici dépeindre des liens familiaux importants et une belle histoire d'amitié à travers les journaux intimes d'Elise et Edouard.
Me concernant, je n'avais jamais lu ce livre. Cette nouvelle m'a donc paru un peu insignifiante, quelque peu légère et surtout très courte pour le prix payé au départ. Ai-je envie de découvrir ce livre pour autant? OUI! Ma curiosité a tout de même été titillée...
 
Je ne vais pas vous conseiller ce livre car je trouve le prix démesuré par rapport au contenu de celui-ci mais je ne vais pas pour autant vous le déconseiller car cette histoire pourra plaire aux fans de l'autrice qui je suis certaine la trouveront douce et tendre.

J'attends vos retours avec impatience.


Ma note

11/20

mercredi 30 mars 2022

366 dates pour célébrer les femmes (Benjamin Valliet)

Editions Favre
210 pages
18 euros

 
4ème de couverture
 
Si, de nos jours, il est enfin devenu plus courant de voir à l'oeuvre de brillantes femmes pilotes, chirurgiennes, députées, ambassadrices, ingénieures ou encore sportives d'élite (y compris dans des disciplines anciennement peu mixtes), la lutte a été longue et elle n'est pas terminées, car certains principes d'égalité sont encore loin d'être acquis et ceux qui le sont peuvent à tout moment être remis en cause. D'où l'importance de sensibiliser les jeunes générations et de faire sauter les barrages, préjugés ou plafonds de verre qui obscurcissent le ciel des aspirations féminines.
 
Cet ouvrage entend participer au devoir de mémoire, honorer les avant-gardistes et poursuivre le combat. Pour ce faire, il compile, sur 366 dates (pour les années bissextiles), les faits marquants de l'émancipation et de la réussite des femmes. En Europe essentiellement, mais aussi dans le monde entier. Y sont consignées également les dates historiques des droits des femmes - IVG, droit de vote, autorisation de pouvoir passer tel concours administratif, de s'inscrire dans une grande école ou encore d'officier dans des corps de métiers jusqu'alors réservés aux hommes.

Ce livre est forcément subjectif et ne prétend pas être exhaustif. Mais en nous accompagnant chaque jour de l'année avec le rappel d'un exploit féminin ou d'un acquis important sur l'égalité entre les genres, il éveille les consciences et stimule la confiance.


Mon avis

Je ne vais pas vous mentir, ce n'est pas le premier livre que j'aurais acheté en me rendant dans ma librairie préférée... Le titre "366 dates" ne donne pas forcément envie d'en savoir plus. Cependant, le fait de pouvoir le recevoir change la donne et me donne une bonne raison de me plonger à l'intérieur. Verdict: ce fut une vraie surprise!

L'auteur, avec cet ouvrage, frappe fort! Il véhicule un message fort et malgré le fait que ce soit un homme, il décide de mettre la femme en avant. Il signe ici un concept original. En effet, durant toute l'année, le lecteur aura l'occasion de découvrir jour après jour, date après date, des grands exploits féminins et autant d'avancées importantes.
Le lecteur va pouvoir se replonger dans la vie de femmes bien connues mais il va également pouvoir découvrir celle de femmes dont le nom a été oublié. De mon côté, j'ai eu la chance d'en apprendre énormément, de découvrir de grands noms mais surtout de belles histoires à travers d'anecdotes intéressantes et de récits prenants.

D'une main de maître, l'auteur nous replonge dans le passé de la lutte féminine. Avec beaucoup de finesse, il met en avant toutes les femmes qui se sont battues au quotidien pour permettre au monde et aux mentalités d'évoluer.

Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre, de méditer ses messages, de faire découvrir autour de vous la vie de ses femmes remarquables et de partager des combats ensemble afin que personne n'oublie le passé.


Ma note

15/20

Fin de vie en République: avant d'éteindre la lumière (Erwan Le Morhedec)

 Editions du Cerf
210 pages
20 euros
Sortie: 6 janvier 2022
 
 
4ème de couverture
 
Quand certains demandent un droit de mourir dans la dignité par l'euthanasie, doit-on considérer dès lors comme indigne la mort naturelle des autres? Comment en sommes-nous arrivés à un tel paradoxe?
A la fois libelle et enquête, le livre-évènement d'Erwan Le Morhedec force à regarder les choses en face: si l'euthanasie et le suicide assisté sont légalisés, les valeurs fondamentales de liberté, d'égalité et de fraternité qui fondent l'humanisme républicain de notre société sont corrompues. Cette loi soumettra des êtres parvenus au stade ultime de la vulnérabilité aux pressions conjointes de la société, de la médecine et de l'entourage. Elle oblitérera la latitude de jugement des soignants et des familles, les placera face à des contradictions et des dilemmes insurmontables, les forcera à la désincarnation pour faire d'eux un instrument fatal.
Mais cet ouvrage essentiel n'est pas que percutant. Il est aussi convaincant en raison de l'investigation de terrain qui le fonde. C'est auprès des soignants, des malades et de leurs proches, dans les établissements de soins palliatifs, qu'Erwan Le Morhedec est allé recueillir, au cours d'heures d'entretiens, les témoignages de situations réelles.


Mon avis

Il m'est difficile de vous parler de ce livre tout en restant objective. En effet, le discours découvert à travers cet ouvrage ne me convient absolument pas. 
J'ai donc pris la décision de vous en parler de manière superficielle afin que vous puissiez chacun vous faire votre propre avis sur cet essai contre l'euthanasie.

A travers cet ouvrage, Erwan Le Morhedec met en évidence le fait que l'euthanasie porterait atteinte à notre pacte social. Pour lui, elle met à mal les piliers de la République française qui sont la liberté, l'égalité et la fraternité. Il met en avant les conséquences d'une telle loi sur le principe des soins palliatifs notamment. Il évoque bien d'autres arguments dans cet ouvrage mais pour ne pas trop vous en dire, je préfère m'arrêter là.

De manière objective, je dirais que quoi que je puisse penser de son discours, sa plume est irréprochable! Il développe chacun de ses arguments de manière profonde et va ainsi au bout de ses idées, de sa pensée.
 
Je ne peux que vous conseiller de découvrir cet essai car même si pour moi, ce ne fut pas un coup de coeur... il est important que chacun puisse se faire son propre jugement sur cet ouvrage. J'attends vos retours avec impatience.
 
 
Ma note
 
12/20